lettre information CAF
N°34 - Juin 2018
Accueil
Toutes les lettres
 
Sommaire de la lettre
Caf actu
Enfance et jeunesse
Logement et cadre de vie
Focus sur...
 
Lien vers votre Caf
> Archives lettre CAF > Par numéro de lettre > N°18 - Juillet 2013 > Offre d’accueil des enfants de moins de 3 ans en France : Les points (...)

Offre d’accueil des enfants de moins de 3 ans en France : Les points marquants de l’année 2011.

La Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (DREES) a publié en mai dernier une étude sur l’offre d’accueil des enfants de moins de 3 ans en France en 2011.

Fin 2011, 11 600 établissements accueillent de jeunes enfants en France métropolitaine.

Ils proposent 373 700 places soit 15.7 places pour 100 enfants de moins de 3 ans. Ces places complètent l’offre d’accueil individuel des assistants maternels qui représente 910 000 places, soit 39 places pour 100 enfants.

Les écoles maternelles, quant à elles, proposent environ 92 000 places aux enfants de 2 à 3 ans.

La diversité et la diversification des modes d’accueil : 2 caractéristiques de l’offre d’accueil Petite Enfance.

Depuis plusieurs années, les modes d’accueil se sont largement diversifiés afin de répondre plus finement aux besoins des familles, d’une part, et à l’hétérogénéité des territoires, d’autre part.

Crèches collectives, haltes-garderies, multi accueils, jardins d’enfants, crèches familiales, micro crèches, maisons d’assistants maternels constituent aujourd’hui la palette de possibilités offertes aux familles en matière de conciliation vie familiale et vie professionnelle. Les multi accueils ont très fortement progressé depuis la mise en place de la Prestation de Service Unique au 1er janvier 2005. Cette nouvelle prestation de service a favorisé la diversification des types d’accueil proposés aux familles. Ils représentent aujourd’hui 6 places sur 10 en matière d’accueil collectif.

Dans notre département, ces 2 caractéristiques sont également présentes. 45 établissements d’accueil collectif fonctionnent sous diverses formes : multi accueils, haltes-garderies, micro crèches, crèche familiale, jardin d’enfants constituent aujourd’hui le paysage deux-sévrien.

L’accueil familial : un nombre de places en diminution.

Les crèches familiales offrent aujourd’hui environ 57 000 places d’accueil soir 2.8 places pour 100 enfants. Ces services connaissent plutôt une décrue sur le plan national, avec une baisse constatée du nombre de places proposées de – 3.4 % entre 2010 et 2011.

L’accueil individuel : une offre 2 fois plus importantes que l’accueil collectif et toujours en progression.

Typique de notre département, l’accueil chez un assistant maternel continue de progresser également à l’échelon national. En outre, les Maisons d’Assistants Maternels (MAM) se sont notamment développées en milieu rural atteignant en 2011, 330 MAM offrant 3 520 places, soit le double d’il y a un an.

L’offre d’accueil théorique chez les assistants maternels est de 39 places pour 100 enfants de moins de 3 ans contre 37 en 2010 au plan national.

Une petite vingtaine de départements, dont le nôtre, a une offre d’accueil individuel très importante.

Des disparités territoriales toujours importantes.

Le taux d’équipement de l’accueil collectif est de 13.3 places pour 100 enfants de moins de 3 ans en France métropolitaine et de 15.7 places si l’on inclut l’accueil familial.

Entre 2010 et 2011, le nombre de places collectives pour 100 enfants a augmenté dans 81 départements métropolitains. Les départements où le taux d’accueil collectif dépasse la moyenne nationale sont Paris et sa petite couronne ainsi que les départements du sud de la France.

Pourtant, les disparités demeurent prégnantes sur le territoire national en dépit des différentes mesures d’incitation financière en faveur de la création de places. En outre, les départements où les accueils collectifs et familiaux sont les plus développés, sont souvent ceux où les possibilités d’accueil chez un assistant maternel sont les plus faibles. Aucun département n’est simultanément parmi les mieux dotés dans tous les modes d’accueil.

Somme toute, l’offre d’accueil évolue largement depuis une dizaine d’années grâce aux différentes mesures prises pour favoriser la conciliation des temps de familles. L’accueil collectif s’est globalement développé et diversifié notamment grâce aux plans de soutien successifs en faveur de l’investissement et à la mise en place de la Prestation de Service Unique en 2005.

L’offre chez les assistants maternels demeure malgré tout la plus importante, en matière d’accueil hors du domicile des parents. Car, rappelons le, le mode d’accueil dominant demeure l’accueil de l’enfant par les parents eux-mêmes.


Pour accéder à la synthèse : cliquer ici

Pour accéder au dossier complet, enrichi d’une bibliographie, connectez-vous sur ici

AddInto Recommander  Flux Rss  Mentions légales